Playlists & Mix

La playlist du Dimanche #82 – Air Ambiant (by Rémi)

Depuis un an, la tentation de l’inaction est grande. La mécanique du monde musical — comme celle du monde tout court — semble s’être engourdie, voire tout simplement arrêtée. L’horizon de la reprise est encore cruellement flou, laissant persister un présent ingrat, entre agitation vaine et désœuvrement. Mais si cette pause forcée est souvent insupportable, elle laisse aussi émerger la séduction de musiques apaisées et apaisantes. Ces disques minimalistes, ou qui feignent de l’être, invitent à s’installer quelques instants dans le calme absolu, et font l’effet d’un silence amélioré.

La sélection que nous vous proposons aujourd’hui s’inscrit en cela dans l’air du temps : des pistes méditatives, infiniment douces, empruntant parfois au field recording le charme de quelques chants d’oiseaux (Thalfang de Yosi Horikawa) ou laissant entrevoir, par quelques claviers scintillants (Freedom at the 45th Floor de Pauline Anna Strom), la promesse d’un avenir apaisé.

Les compositions électroniques (“Camille” de Ana Roxanne ou “#3” d’Aphex Twin) côtoient la simplicité émouvante du piano (“Garden” de Nicolas Jaar), de l’orgue (“Midlands” de Sarah Davachi), et de la guitare électrique (“lex universum” de Luke Schneider). Les grandes figures (Cocteau Twins, Brian Eno) tissent avec les petits nouveaux — Emily A. Sprague (couverture) et Gia Margaret — des passerelles d’une décennie à l’autre

Ces pistes s’offrent à la fois au délassement et à la concentration, à l’écriture et à la sieste. Sous l’étiquette de « musique discrète » forgée par Brian Eno, elles sont peut-être la seule forme d’art vouée à se laisser ignorer. Ou, en tout cas, à reprendre son souffle. De quoi assainir quelque peu l’air ambiant…

 
ou sélectionnez votre plateforme

 

Tracklist :
1) Cocteau Twins & Harold Budd – The Ghost Has No Home (1986)
2) Sarah Davachi – Midlands (2020)
3) Emily A. Sprague – Woven (2020)
4) Ana Roxanne – Camille (2020)
5) Trevor Powers – The Riverine (2020)
6) Yosi Horikawa – Thalfang (2019)
7) Jefre Cantu-Ledesma – Echoing Green (2017)
8) Jon Hopkins – Breathe This Air (Asleep version) (2013)
9) Gia Margaret – 3 movements (2020)
10) Nicolas Jaar – Garden (2020)
11) Aphex Twin – #3 (1994)
12) Pauline Anna Strom – Freedom at the 45th Floor (1984)
13) Brian Eno – Failing Light (1980)
14) Four Tet – Mama Teaches Sanskrit (2020)
15) Luke Schneider – lex universum (2020)

Rémi
Illustration: Emily A. Sprague, «Flower, Hill, Fog» (2020)