Playlists & Mix

J’irai digger chez vous #1 – Betino’s Records Shop

On a eu l’honneur de rencontrer Betino pour l’inauguration de notre nouvelle rubrique, « J’irai digger chez vous ».

Pour ce faire, nous irons discuter directement avec les disquaires que nous affectionnons ou souhaitons découvrir, dans le but de vous les faire connaître et de présenter leurs collections.

Betino’s Record Shop

  • Adresse : 32, rue Saint Sebastien, 75011
  • Horaires: Lundi – Samedi, 13h-20h
  • Facebook : Betino’s Records Shop

Les origines

On a choisi un calme et doux après-midi du mois d’octobre pour mettre la première fois les pieds chez Betino’s Records Shop. Sans regret, au regard de l’accueil chaleureux qui nous a été réservé par le fondateur de la boutique, Albert dit Betino.

Après quelques expériences dans la vente et la distribution de vinyles, Betino a décidé d’ouvrir sa propre boutique dans le 11ème arrondissement, rue Saint-Sébastien, il y a maintenant 20 ans.

Back dans les backs

Si vous franchissez le pas de Betino’s Record Shop, vous serez certains de tomber sur les dernières sorties des labels tels que Hot Casa RecordsHeavenly SweetnessSoundway RecordsFavorite Recordings ou encore Music From Memory, labels pour la majeure partie parisiens et partenaires privilégiés du magasin.

S’il y a une chose à savoir sur Betino, c’est qu’il souhaite avant tout mettre en avant la black music, quelque soit le style.

Les bacs fourmillent d’originaux de house, musique antillaise ou encore de Hip-Hop chinés lors de ses différents voyages. Toujours avec l’idée de rechercher un équilibre entre les vieux albums et les nouvelles sorties, Betino gère le réassort à la semaine avec l’aide de Romain, spécialisé dans la musique actuelle, qui se charge d’alimenter les bacs en sorties récentes et de les référencer sur le site internet (lien ici).

Le label

Betino reste fidèle à l’idée de faire fonctionner les petits labels, ayant lui-même fondé un premier label Straight up, dans les années 1990, spécialisé dans la production et distribution de deep house, puis un second il y a 4 ans, Betino’s Records.

Les quelques sorties du label sont des coups de coeurs de Betino pour des artistes locaux, tels que The Big Hustle.

Pour écouter

Les events

Certains gros noms ont usé les platines du disquaire de la rue Saint Sebastien, notamment Terrence ParkerJoe Clussell, DJ Deep. D’autres y sont venus pour animer une émission de radio, notamment le non moins connu Gilles Peterson.

Aujourd’hui, le magasin est davantage tourné vers la qualité musicale que l’organisation d’événements ou la production et distribution de disques.

Le disque emblématique

Nous avons demandé à Betino de choisir un disque qui serait représentatif de l’identité du magasin.

Son choix s’est porté sur une compilation des meilleurs morceaux de Tim Maïa, artiste de soul-funk brésilien dont on ne peut que vous recommander l’écoute.

Pour écouter

La pépite

LA rareté du magasin est sans conteste le pressage original de l’album jazz The Big Beat de Art Blakey (Blue note Recording, 1960).

Pour écouter

Ce qu’on a aimé

  • 3 platines d’écoute
  • Beaucoup de second-hand de qualité
  • Un très large choix de black-music

La playlist

ou sélectionnez votre plateforme de streaming :

Tracklist :
1) Marcos Valle – Bicicleta
2) Sacbé – Mozambique
3) Touré Kunda – Utamada
4) Los Camaroës – Mengela Maurice
5) Ohio Players – Love Rollecoaster
6) Luis Eca y la Sagrada Familia – Homen Da Sucursal
7) Roforofo Jazz – Dump it
8) Meliza – Paradi en moins
9) Louiselle – La Mosca
10) Larry Heard – Dolphin Dream

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Les Lads