Gwada
Playlists & Mix

La playlist du Dimanche #89 – Spéciale Guadeloupe

Cette semaine, on reste en vacances et au soleil avec une playlist guadeloupéenne préparée par l’ami Léo. Revenu d’un séjour de plusieurs mois là-bas, il nous raconte son expérience musicale sur l’ile papillon.

Le dimanche en Guadeloupe, c’est gwo ka !

De Trois Rivières au Moule, on entend un peu partout ces ensembles qu’on ne croise nulle part d’autre aux Antilles : des tambours qui s’entrechoquent, des chanteurs qui répondent aux tambours, des tambours qui réagissent aux mouvements des danseuses gwo ka (le terme désigne aussi une danse), les danseuses qui répondent aux tambours… Croyez-moi, pour quelqu’un qui vient de débarquer de métropole et dont le point d’orgue des trois derniers mois est d’avoir semi-kiffé une dub party plus ou moins illégale peuplée de millenials en train de boire des mélanges dans des bouteilles de Volvic, ce genre de dimanche vaut bien mieux que tous les riddims du bois de Vincennes.

En fait, j’ai rarement vu une musique de transe si semblable à la techno ou le krautrock : répétitive, munie de peu d’éléments, hypnotique et s’étirant sur parfois plus d’une quinzaine de minutes… Le zouk ? Ouais on en entend pas mal, c’est vrai. Mais ça serait une grosse grosse erreur de résumer la musique antillaise à ceux qui l’ont vulgarisés (Franky Vincent, la Compagnie Créole…) et relégués au rang de bande originale de queuleuleu de camping (big up).

Les Antilles françaises, et particulièrement la Guadeloupe, se sont appropriées toutes les musiques des îles et continents qui l’entourent (compas haïtien, reggae jamaïcain, calypso de Trinidad, funk et hip-hop américain, musiques latino et même variété française) quand elle n’ont pas tout simplement inventé des styles endémiques (biguine, gwo ka et zouk, donc). Bref, c’est assez hallucinant le nombre de genres et de sous-genres différents qu’a pu enfanter une île huit fois plus petite que la Corse.

Voilà donc un tout petit aperçu des musiques que j’ai pu découvrir là-bas (Dieu, wallah pardonne moi si j’ai par erreur glissé certains morceaux martiniquais ou dominicains, les infos sur les musiciens sont parfois dures à trouver et les formations pluri-îles nombreuses).

Ou sélectionnez votre plateforme de streaming


Tracklist
:
1) Guadeloupe, île de mes amours – Erick Cosaque 
2) Robè (Toumblack chiré) – Béloka
3) Moin cé on maléré – Paul Blamar
4) Funky Biguine – Crystal
5) Disco Funk – Galaxy
6) Avèou Doudou – Jean-Claude Naimro
7) Bois Napouloue – Emmanuel Toussaint
8) Tonbé lévé – Arnaud Dolmen
9) Puchi’s boogaloo – Les Vikings
10) Banzaï – Expérience 7
11) Ekilib – Y’Fix
12) Jou Lessive – Tabala
13) Ti Moune Ka Pléré – Exile One
14) Le Kowet Medley – Akiyo
15) Ti Fi La Ou Té Madam’ – Anzala, Dolor, Vélo
16) Faya Faya – Guy Conquette

La Gum’z pour Léo