Playlists & Mix

La playlist du Dimanche #54 – Spéciale Jeux Vidéo

Focus ce weekend sur un genre méconnu et sous-estimé : la musique de jeux vidéo. Si tout le monde reconnait volontiers que la bande son d’un jeu contribue grandement à l’immersion qu’il procure, peu sont ceux qui connaissent la genèse de cette musique.

La musique de jeu vidéo s’est développée au gré de la technologie et des capacités mémoires des consoles. A l’origine, il était en effet impossible d’y intégrer des enregistrements musicaux trop volumineux. Pour contourner le problème, les développeurs eurent l’idée de ne stocker sur les cartouches de jeu que les partitions puis de les faire jouer par un petit synthétiseur présent sur leur console. Cela conférait au son un aspect binaire et franchement rétro que l’on qualifie aujourd’hui d’8-bit tel que vous l’entendrez sur l’opening de Mega Man 3.

En parallèle, certains des auteurs de ces bandes-sons se voient proposer d’enregistrer des versions studios de leurs compositions. C’est notamment le cas sur l’adaptation vidéoludique de Dune dont la musique est un véritable bijou ambiant ou de l’improbable BO techno de Mortal Kombat.

Avec l’avènement des consoles de 5ème génération (Nitendo 64, Playstation 1…) et des nouveaux processeurs audio qu’elles embarquent, les musiciens disposent d’un plus large spectre sonore pour leur composition. C’est l’époque de Super Mario 64 et d’Ocarina of Time dont les musiques signées Koji Kondo constituent des références absolues en la matière. Plus tôt, les excellentes bandes originales de Donkey Kong Country et de Jurassic Park sur Super Nitendo avaient ouvert la voie à une reconnaissance plus large du genre par le grand public.

Un temps indiscociable de son oeuvre maternelle, la musique de jeu vidéo a ainsi acquis ses lettres de noblesse. Elle influence aujourd’hui un tat d’artistes d’horizon divers à l’image du trio J-Zbel et de leur désormais célebre version de Mortal Kombat.

Enjoy !

ou sélectionnez votre plateforme de streaming


Certains morceaux ne sont pas disponibles sur Deezer et Spotify. Pour une expérience complète, go Youtube.

Tracklist :
1) Dire, Dire Docks Koji Kondo (Super Mario 64)
2) Wood of Light Eric Chevalier (Rayman 2 – The Great Escape)
3) Zelda’s Lullaby Koji Kondo (The Legend of Zelda – Ocarina of Time)
4) Free Men Stéphane Picq & Philipp Ulrich (Dune) / Tantric Love Stéphane Picq (Riverworld)
5) Intro David Whittaker (Shadow of the Beast)
6) Triceratops Trot (Mountain) Jonathan Dunn (Jurassic Park 1993)
7) Fear Factory David Wise (Donkey Kong Country)
8) Intro Music – Harumi & Yasuaki Fujita (Mega Man 3)
9) Scorpion (Lost Soul Bent on Revenge) – The Immortals (Mortal Kombat)
10) Theme from San Andreas – Michael Hunter (GTA San Andreas)

Jah