News

La Route Du Rock – Dans l’ombre de Patti Smith : 5 artistes à découvrir (Saint-Malo, 16-19 Août 2018)

Avec l’annonce d’artistes majeurs tels que Phoenix, Patti Smith, Etienne Daho et Grizzly Bear (entre autres), la 28ème édition de la Route du Rock (du 16 au 19 Août 2018) devrait tenir toutes ses promesses. Une programmation riche en têtes d’affiche, derrière lesquelles se cachent aussi des noms plus modestes et néanmoins prometteurs. Dans l’ombre de Patti Smith et consorts, lumière sur cinq groupes à découvrir à La Route du Rock – Collection Été 2018.


Le Villejuif Underground

Vendredi 17 Août, 18h30 – Scène des Remparts (Fort Saint-Père)

Constitué autour de l’australien Nathan Roche, le Villejuif Underground n’est ni plus ni moins que le nom de scène de quatre musiciens allumés, originaire et colocataires d’une maison aux faux-airs de squat de la commune francilienne. Dans le sous-sol réaménagé en studio, ils enregistrent leur premier album en 2016, suivi quelques mois plus tard d’un EP sorti sur le label Born Bad Record. Un son DIY aux accents pop-garage, porté par la voix nonchalante et spontanée du chanteur expatrié.

Premier concert du weekend au fort Saint-Père, le collectif de Villejuif déploie toute son énergie foutraque et jubilatoire sur scène. Une ode à l’hédonisme et à la paresse sous forme de very-private joke, à consommer sans modération.


The KVB

Jeudi 17 août, 23h45 – La Nouvelle Vague (Saint-Malo)

Le duo londonien exilé à Berlin sera l’une des têtes d’affiches pour tous les amateurs de shoegaze (et ils sont nombreux). Formé de Klaus Von Barrel et Kat Day, The KVB voit le jour en 2010 et compte déjà six albums, le septième sera dévoilé en octobre prochain. Sombres et froides, les guitares saturées s’accompagnent de longues partitions de claviers hypnotiques dans la veine de Jesus and Mary Chain, New Order ou encore The Raveonnettes.

En ouverture du festival, le jeudi à la Nouvelle Vague, The KVB donnera le ton pour les quelques chanceux qui vivront quatre jours intenses de Route du Rock.


Veronica Vasicka

Samedi 18 août, 02h45 – Scène du Fort (Fort Saint-Père)

Au milieu d’un plateau électro dont la qualité avait rarement été aussi élevée que cette année, Veronica Vasicka sera chargée de nous faire taper du pied le samedi soir. Dénicheuse inégalée de pépites, elle commence dès 2003 à chiner dans les disquaires new-yorkais et diffuser ses trouvailles sur une radio pirate à Brooklyn. Son intérêt pour la scène coldwawe française et le côté sombre du disco des années 70-80 influence des sets souvent surprenants ui remettent au goût des jours des bijoux oubliés.


Shame

Vendredi 17 août, 21h50 – Scène des Remparts (Fort Saint-Père)

A à peine vingt ans, ces amis d’enfance viennent avec une idée en tête : se faire entendre en ravivant l’esprit punk. Avec leur premier album sorti en janvier dernier, le quintet nous proposent dix morceaux blindés de férocité, de rock lacéré et d’engagement politique. Si on fait tout de suite,  le rapprochement avec The Fall et son chanteur charismatique Mark E. Smith, on trouve aussi chez eux un peu des Clash, ou encore des Fat White Family, leurs grands frères de Brighton. On vous conseille donc de ne pas rater ce show si nous ne voulez pas passer à côté de Charlie Steen, torse nu, couvert de sueur, vous invitant à un lâcher prise le plus total.


Forever Pavot

Dimanche 19 août – La Plage Arte Concert (plage Bon Secours)

Autre lieu phare de la Route du Rock, la plage Bon Secours offre chaque jour au festivaliers convalescents, une pause musicale et ensoleillée qui en fait tout son charme. Après une discrète apparition sur cette scène en 2015 en DJ-set, Émile Sornin, alias Forever Pavot revient conter son imaginaire poétique en live. Une pop désenchantée et absurde, dans la même veine que Flavien Berger, qui contraste avec la qualité des arrangements organique et lyrique du parisien. Gageons que cette fois, le public de la Route du Rock ne passera pas à côté.

Coco, JAH, La Gumz