News

Plongée poétique dans l’Amérique d’Other Lives

En ces temps agités, le nouveau Other Lives s’annonce comme un oasis poétique bienvenu. Le groupe de l’Oklahoma nous livre For Their Loves, 10 titres cinématographiques comme un retour en arrière.

Cinq ans après leur dernière sortie, Other Lives revient à l’essence de ses débuts et signe un disque sensible et personnel.

Fondé en 2004 – le groupe s’appelait alors Kunek, avant de rapidement choisir Other Lives – par Jesse Tabish et cinq autres musiciens, la bande de l’Oklahoma fait partie de ces formations qui insufflent une véritable ampleur à leur musique et à leurs performances.

Rituals, sortie en 2015, constituait un véritable virage musical pour le groupe. En s’aventurant vers des contrées électroniques avec des machines très présentes, Other Lives se réinventait avec réussite. Une prise de risque remarquée par le public et soulignée par les critiques. 

Passée ce superbe intermède, le groupe revient à ses sonorités rock/folks qui sont sa signature. La voix parfois nasillarde de Jesse Tabish, fragile, puissante et touchante est au cœur de l’album. La voix de sa femme, Kim, complète parfois le tableau, ajoutant encore de la profondeur.

Une dimension orchestrale toujours présente

Mais surtout, le quintet d’origine est devenu un trio. Jenny Hsu et Colby Owen, respectivement au piano/chant/violons et à la batterie, ont quitté le groupe. Cette période a aussi marqué le retour aux origines pour Jesse Tabish. Après un exil à Portland pour enregistrer Rituals, les musiciens ont repris le chemin de l’Oklahoma pour un retour à la vie rurale, en phase avec leur aspiration d’origine, synonyme de grands espaces et de liberté. On y retrouve en effet parfois la patte des grands musiciens de rock et de folk américains. Sans tomber dans le pathos nostalgique, Other Lives reste fidèle à ses influences, non sans y apporter une touche plus contemporaine.

Cette nouvelle quête de sens et de spiritualité guide cet album de bout en bout. Épuré et simple, For Their Loves rappelle également la dimension orchestrale du groupe. Une densité musicale qui n’est pas sans rappeler The National, notamment caractérisée par la présence en live de nombreux musiciens.

Période oblige, peu de chance de découvrir ce nouvel album en live dans les mois prochains. Patientons donc avec notamment le clip de Hey Hey I, pour un court aperçu des coulisses de l’enregistrement de For Their Love.

Coco

‘For Their Love’, Other Lives, label PIAS
Crédit photo : © Will Walle et Taylor Grey