Focus

Nos meilleurs albums 2017

Pour commencer, toute l’équipe d’Alternative Lads vous souhaite une très bonne année 2018 !

Comme il n’y a pas trop de concerts prévus pour l’instant, on a décidé de vous partager les albums qui nous ont marqué en 2017, histoire de repartir sur de bonnes bases.

Avant de vous laisser les découvrir, un petit mot pour vous dire qu’on est contents des débuts de notre projet, on a agrandi l’équipe, chopé quelques likes..

On vous invite quand même à partager le site à vos amis histoire d’être un peu plus visibles #1like1kiss

Et si vous connaissez des gens qui seraient intéressés par le projet, lachez un com (il ne vous sera pas rendu, on est pas sur skyblog les gars).

Sur ce, voici notre top :


ALT J – RELAXER

 

ALT J - RELAXER

Après l’excellent premier album du groupe An Awesome Wave sorti en 2012 qui les a révélés, poussant certains à se faire des petits triangles sur les joues à la Route du Rock (on citera pas le nom des groupies), ils reviennent avec un deuxième album en 2014, This Is All Yours, un peu en dessous pour nous, mais où on trouve tout de même les très bons Left Hand Free et Hunger of the Pine

C’est alors pour notre plus grand plaisir qu’ils sont revenus cette année avec Relaxer, certes un peu court, mais la qualité est présente, notamment avec In Cold Blood, 3WW et Deadcrush.


MAC DEMARCO – THIS OLD DOG

 

MAC DEMARCO - THIS OLD DOG

Mac DeMarco n’est même plus à présenter, ce canadien de 27 ans à l’humour décalé et absurde, revient avec un quatrième album plus sérieux, plus triste, on se rend compte qu’il est vraiment un songwriter prodige.

Après Rock’n’Roll Night Club, 2 et Salad Days, albums où il se cachait derrière sa nonchalance, il décide de s’attaquer à quelque chose de plus sombre et plus direct avec This Old Dog, tout en gardant sa patte unique que l’on saurait reconnaître entre toutes. En cadeau, une version live-acoustique de Still Beating, chanson présente sur le dernier album que vous aurez le plaisir de découvrir en cliquant ici. Décidément, on irait bien boire des bières avec ce type.


THE NATIONAL – SLEEP WELL BEAST

 

THE NATIONAL - SLEEP WELL BEAST

On pourrait se demander : est-ce qu’un groupe datant de plus de quinze ans peut-il encore se renouveler et sortir des chansons de grandes qualités ? Et bien, la réponse est oui !

The National ne s’arrêtera jamais, avec Sleep Well Beast, leur septième album, ils nous démontrent que c’est encore possible. Les cinqs américains reviennent avec un album complet, d’une très grande qualité, on est tenu en haleine tout du long. De nouvelles sonorités électroniques, les jeux de guitares des frères Dessner, la batterie d’un des frères Devendorf et la superbe voix de Monsieur Matt Berninger, on ne pouvait pas rêver mieux en tant que grand fan du groupe.


ALEX CAMERON – FORCED WITNESS

 

ALEX CAMERON - FORCED WITNESS

Difficile de définir ce grand gabarit, qui semble à la fois frêle et d’une force et d’un charisme contagieux. Accompagné de son pote et saxophoniste Roy Molloy, Alex Cameron a transformé à peu près tout ce qu’il a touché en or durant 2017. En particulier un album, Forced Witness, sorti en septembre dernier, qui est une succession de tubes. Mention spéciale pour le duo avec Angel Olsen sur Stranger’s Kiss, et Candy May où le potentiel crooner de l’Australien s’exprime à plein.


FUTURE ISLANDS – THE FAR FIELD

 

FUTURE ISLANDS - THE FAR FIELD

On ne présente plus Future Islands. Le groupe américain qui s’était fait connaitre du grand public en 2014 avec une prestation remarquée sur le plateau de David Letterman a sorti un excellent nouvel album. Nous mentirons en disant que nous avons été surpris par le contenu. L’ensemble est bien calibré, avec toujours cette voix et ce charisme fou de Samuel Herring qui nous hérisse les poils.


BICEP – BICEP

 

BICEP-BICEP

Un blog et des sorties house remarquées plus tard, le duo de Belfast a enfin accouché d’un long format qui nous laisse sans voix. Expérimental, solaire et parfaitement calibré tant pour les clubs que pour les rave, Bicep nous livre un album qui figure parmi les meilleurs de 2017 du côté des musiques électroniques.


TENDER – MODERN ADDICTION

 

TENDER - MODERN ADDICTION

On vous avait déjà parlé de Tender après les avoir vus en concert au Supersonic, mais on a pas résisté à l’idée d’en remettre une couche tant leur premier album, Modern addiction, nous a convaincu. Que vous soyez dans votre salon, dans les transports en commun ou en train de vous péter le front (avec modération), vous trouverez toujours une chanson de cet album pour accompagner parfaitement votre activité du moment. A vous de faire votre sélection !


THE BLACK ANGELS – DEATH SONG

 

THE BLACK ANGELS - DEATH SONG

Les poulains du label Partisan Records, les texans de The Black Angels ont sorti leur quatrième opus, Death Song. Un album rock-psyché bien musclé, assez proche de leurs précédents albums et qui fourmille de pépites, telle Comanche Moon, dont la version live te retourne une foule en deux secondes. A leur prochain passage en France (à la Route du rock ?), on ne les loupera pas.


DUCKTAILS – JERSEY DEVIL

 

DUCKTAILS - JERSEY DEVIL

Parce qu’un peu de douceur pour finir ce top 2017, ça ne vous fera pas de mal. Jersey Devil, le dernier album de Ducktails est un véritable hymne à la musique indé. L’influence de Mac Demarco est palpable, mais les nappes synthétiques disposées sur Keeper on the Garden ou encore Mannequin nous laisse entrevoir l’identité musicale singulière de l’ancien guitariste de Real Estate. On passera sous silence les récentes révélations sur sa vie privée, venues ternir un début de carrière solo prometteur. Dommage.

L’équipe d’Alternative Lads